8(812)233-20-92 – Приёмная Института
8(812)671-04-50 – Медицинский центр
RSS лента
Отправить обращение

LES ACTUALITES

La Deuxième Conférence scientifique et pratique internationale sur la lutte contre les nouvelles infections à coronavirus et autres maladies infectieuses a terminé ses travaux

16 Декабря 2021

La deuxième conférence scientifique et pratique internationale sur la lutte contre les nouvelles infections à coronavirus et autres maladies infectieuses s'est tenue à la bibliothèque Présidentielle B. N. Eltsine (Russie, Saint-Pétersbourg) les 9 et 10 décembre 2021.

La conférence a été organisée par le Service fédéral de surveillance de la protection des droits des consommateurs et du bien-être humain (Rospotrebnadzor) et a réuni 132 participants de 13 pays aussi que 179 participants -en mode vidéoconférence. Plus de 1300 personnes de 15 pays se sont connectées à la diffusion en ligne. La Conférence a réuni des représentants des pouvoirs publics des pays de la Communauté des États indépendants, du Vietnam, de la Guinée, de la Mongolie, du Sénégal et d'autres pays, des scientifiques et des experts de premier plan d'organisations internationales, dont l'Organisation mondiale de la santé, traitant du diagnostic, de la prévention et le traitement des nouvelles infections à coronavirus (COVID-19).

Sur la base des résultats de ses travaux, une résolution a été préparée et adoptée.

 

Extraits de resolution:

La nouvelle infection à coronavirus est devenue un défi pour toute la communauté mondiale. Le coup principal a été porté par les services sanitaires et épidémiologiques et les systèmes de santé. Parallèlement, la recherche fondamentale et appliquée dans le domaine de l'épidémiologie, de la virologie, de l'immunologie et des technologies génétiques a reçu un nouvel élan. La coopération scientifique et humanitaire internationale, l'échange de bonnes pratiques pour lutter contre le COVID-19 s'est intensifié.

Aujourd'hui, la communauté scientifique, y compris les scientifiques russes, étudie les propriétés de la variante Omicron et son influence sur le développement du processus épidémique, la gravité de la maladie et l'efficacité de la vaccination.

Du côté russe, la conférence a réuni d'éminents scientifiques et praticiens traitant du problème du COVID-19: des représentants de Rospotrebnadzor, du ministère de la Santé de Russie, de l’Agence Fédérale Médico-Biologique, du ministère de la Défense de Russie, de l'Académie des sciences de Russie, centres cliniques fournissant une assistance aux patients atteints de COVID-19.

Lors de 2 sessions plénières, 7 sessions parallèles sectionnelles et 2 tables rondes, les domaines de recherche les plus importants ont été discutés, notamment l'épidémiologie moléculaire du nouveau coronavirus, les perspectives d'émergence de médicaments pour la thérapie étiotrope du COVID-19 et les caractéristiques cliniques de l'évolution de la maladie, les diagnostics de laboratoire, l'immunologie de l'infection à coronavirus, l'efficacité du vaccin dans le contexte de l'évolution du virus, la résistance aux antibiotiques lors d'une pandémie, et bien plus encore.

Les participants ont noté la contribution de la Fédération de Russie à la lutte mondiale contre la nouvelle infection à coronavirus et d'autres maladies infectieuses.

Dans la lutte contre la pandémie de COVID-19, la science est devenue un support fiable à la fois dans le développement du diagnostic, de la prévention et du traitement du COVID-19, et dans la prise de décision.

Les algorithmes accélérés pour le développement et la mise en œuvre des médicaments de diagnostic utilisés pendant la pandémie de COVID-19, qui ont permis des tests de masse, serviront de base pour répondre aux urgences de nature sanitaire et épidémiologique à l'avenir.

La création de deux centres collaborateurs de l'OMS dans la Fédération de Russie en 2021 facilitera l'appui stratégique et technique continu aux réseaux sous-régionaux et régionaux des États membres conformément aux principes du Règlement sanitaire international (2005).

Les participants à la Conférence ont déclaré qu'une lutte efficace contre les nouvelles menaces biologiques est possible grâce à la mise en commun des efforts, à la coordination des mesures d'intervention et à la coopération internationale.

Les participants à la Conférence ont noté :

  1. La vie et la santé humaines sont une priorité lors de la prise de mesures pour lutter contre la propagation du COVID-19.
  2. Les mesures de lutte contre les menaces infectieuses devraient être fondées sur des recherches scientifiques et des preuves scientifiques fiables.
  3. Il est nécessaire d'utiliser des plateformes multilatérales pour stimuler les échanges scientifiques ouverts et renforcer la coopération internationale.
  4. Il est important de continuer à améliorer le système de réponse internationale aux situations d'urgence de nature sanitaire et épidémiologique en utilisant des laboratoires mobiles conformément aux dispositions du Règlement sanitaire international.





Подписаться на рассылку